Paris

L'Institution nationale des jeunes sourds (254. rue Saint-Jacques, Paris 5ème)
est un monument à la fois national et international qui représente la continuation de l'œuvre de l'abbé de l'Êpée.
Des personnes de valeur y sont passées, des entendants : Sicard, Bébian, Itard et des sourds d'élite
dont le nombre est considérable : Massieu, Clerc, Berthier, etc.

Dans la cour d'honneur, se dresse la statue de l'abbé de l'Epée,
œuvre du sculpteur Félix Martin, sourd-muet de naissance qui en fit don à l'État.

A l'occasion de l'inauguration, le 14 mai 1879, l'artiste fut fait chevalier de la Légion d'honneur.
C'était le deuxième sourd à recevoir cette haute récompense après Ferdinand Berthier.

L'emplacement de la maison de l'abbé de l'Epée, au n° 15, rue Thérèse. (Paris 1er), face à la rue des Moulins.
Deux plaques commémoratives ont été apposées sur la façade en 1889, par les soins des sourds
qui commémoraient cette année là le centième anniversaire de la mort de leur bienfaiteur.

Dans l'église Saint-Roch (Paris 1er) tombeau de l'abbé de l'Epée.
Le monument, œuvre de Préault, sculpteur(e) et de Lassus, architecte(e), a été inauguré en 1841.


Retour la Carte